• Les Hommes en Terre du Milieu au Premier Âge

    J'avais proposé dans mon dernier article (L'Anneau de Barahir) de vous préparer des articles au sujet des Hommes et des Nains. Comme sdaddict était partante, voici celui à propos des Hommes. 

    Dans un article au sujet de la mort des Elfes, j'avais déjà établi la différence fondamentale qui existe entre ces deux peuples. Néanmoins, pour que cet article soit complet, il n'est pas inutile de l'expliquer à nouveau.



    De la nature des Hommes

    Les Elfes et les Hommes sont les deux peuples créés par Ilúvatar. Lors de l'Ainulindalë, les Ainur ne touchèrent pas à la partie du chant les concernant, c'est pourquoi ces deux peuples sont appelés les Enfants d'Ilúvatar, car ils sont entièrement le fait d'Eru. Ils diffèrent des Valar et des Maiar par le fait qu'ils furent créés après le monde physique, tandis que les Ainur l'ont précédés, et sont d'abord apparus en tant qu'esprits.
    [Si cette explication vous reste obscure, n'hésitez pas à me demander des éclaircissements]

     

    De l'apparition des Hommes

    Les Premiers Nés furent les Elfes, en l'an 1050 de l'Ère des Arbres
    D'après le Silmarillion, les Hommes naquirent au premier lever du Soleil (environ 1500 de l'Ère des Arbres), en Hildórien, au-delà des chaînes des Ered Lindon et des Ered Luin (Montagnes Bleues) qui marquent la frontière est du Beleriand (vous trouverez une carte du Beleriand dans cet article).

    Les premiers Elfes qu'ils rencontrèrent furent des Moriquendi, ou Elfes de la Nuit (aussi Avari, Ceux du Refus), qui n'avaient jamais connu le Valinor et vivaient eux aussi dans l'est. Ce furent eux qui leur apprirent à parler

    De la venue des Hommes en Beleriand

    La plupart des Hommes restèrent dans l'est, mais certains s'aventurèrent vers l'est, et jusqu'au Beleriand, et notamment ceux appelés les Pères des Hommes, fondateurs des trois principales Maisons à avoir combattu aux côtés des Eldar : Haleth le Chasseur, Hador aux Cheveux d'Or et Beör l'Ancien. 

    Ce fut Beör qui parvint le premier, en l'an 310 du Premier Âge, à l'ouest des Ered Lindon. 

    Ils furent découverts par le roi Finrod Felagund (qui plus tard fit don de son anneau à Barahir, descendant de Beör). Lorsqu'ils furent endormis, il s'introduisit dans leur camp, s'empara d'une harpe et se mit à chanter. 

    Felagund leur enseigna de nombreuses choses, et c'est pourquoi le Peuple de Beör lui resta fidèle, et ce fut Finrod qui nomma ainsi Beör, car cela signifie "Vassal".

    Par la suite, les peuples de Ulfang le Noir et de Bór formèrent alliance avec les Elfes, mais Ulfang les trahit pour Morgoth.

    Des exploits des Hommes au Premier Âge

    Le Silmarillion raconte plutôt les guerres des Elfes contre Morgoth, mais les Hommes y ont également joué leur rôle, et certains contes relatent ces histoires. Je vous liste ici les quelques Hommes importants, car les épisodes concernant leurs aventures pourront faire l'objet d'articles plus détaillés.

    Le premier est Beren, fils de Barahir, que j'ai cité plus haut et dont j'ai parlé dans mon dernier article. Il partit en quête d'un Silmaril, prix exigé par le roi Thingol pour épouser sa fille Lúthien.

    Vient ensuite Túrin Turambar et sa sœur Nienor Níniel, maudits par Morgoth pour punir leur père Húrin, fils de Galdor fils de Hador, de n'avoir pas voulu lui révéler l'emplacement de Gondolin. Túrin conduisit en partie à la chute de Nargothrond, mais tua le premier dragon Glaurung. 

    Enfin, Tuor fils de Huor fils de Galdor fils de Hador, découvrit Gondolin grâce à Ulmo. Il épousa la fille du roi Turgon, Idril Celebrindal et assista à la Chute de Gondolin. 

    Notez que les descendants des deux couples Homme/Elfe ont mêlé leur sang tant à celui des Elfes qu'à celui des Hommes. 

    Toutefois, l'histoire des Hommes aux Second et Troisième Âges fera l'objet d'un autre article, car celui-ci est suffisamment long. Mais si vous avez des questions à ce sujet, je me ferai tout de même une joie de vous répondre :)
    Le prochain article concernera le peuple des Nains, un peuple un peu à part et dont la conception dans l'esprit de Tolkien a beaucoup évolué pour parvenir à ce que nous connaissons aujourd'hui.

    « L'Anneau de Barahir
    Partager via Gmail DeliciousGoogle Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 20 Septembre 2016 à 09:42

    J'aime beaucoup, c'est bien décrit, ça m'intrigue assez ces choses là ^^

      • Vendredi 23 Septembre 2016 à 10:36

        Merci ! :)

        Mais c'est surtout Tolkien qui est vraiment très fort d'avoir réussi à inventer un univers aussi complet, on y croit vraiment !

      • Samedi 24 Septembre 2016 à 10:44

        C'est vrai ^^

    2
    Mardi 3 Janvier à 19:20

    Olala mais je n'avais pas vu cet article !! Il était vraiment super merci, j'apprends toujours un tas de choses intéressantes, merci ^^

      • Mercredi 4 Janvier à 14:47

        Mieux vaut tard que jamais :p

        Tant mieux, ça me fait plaisir, merci beaucoup à toi !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :