• Je vous ai présenté dans un premier article les tenwgar de Fëanor, et leur utilisation dans le mode classique, c'est-à-dire pour l'écriture du quenya. Je vais à présent vous expliquer leur utilisation dans le cas du sindarin

    On parle de mode de Beleriand, car le sindarin est la langue des Elfes gris, qui vivent en Terre du Milieu dans la région du Beleriand. Ils adoptèrent les tengwar - appelées en sindarin tîw (au singulier têw) lorsque les Ñoldor vinrent s'établir en Terre du Milieu pour combattre Morgoth.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail DeliciousGoogle Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Avant de commencer les véritables leçons de grammaire pour les plus déterminés, voici un petit article de vocabulaire quenya, qui sûrement plaira à beaucoup de Tolkiendili.
    Je vous recommande d'ailleurs l'ouvrage qui me permet cet article : Le Haut-Elfique pour les débutants par d'Edouard Kloczko.

    Et pour débuter, qu'est-ce qui peut faire plus plaisir à un Ami des Elfes que quelques mots sur la Nature ?
    Il s'agit, il est vrai, d'un sujet bien vaste, mais je tenterai de restreindre ce vocabulaire à une limite raisonnable. Vous trouverez en effet ici des termes assez génériques, et se rapportant plutôt à des éléments de paysages.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail DeliciousGoogle Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Toute langue possède sa prononciation propre. Dans le cas de l'elfique, nous nous trouvons dans un cas particulier, puisqu'il se trouve que nous n'avons pas en notre possession des enregistrements d'Elfes parlant leur langue :p

    Tolkien a cependant pensé à tout, y compris à la prononciation, et à partir de notes laissées par lui, nous pouvons essayer d'avoir une petite idée (je dis bien essayer, car cela ne reste malgré tout pas une mince affaire).

    Lire la suite...

    Partager via Gmail DeliciousGoogle Bookmarks

    votre commentaire
  • Comme vous le savez sûrement, l'elfique ne s'écrit normalement pas avec l'alphabet latin. Bien entendu, pour des raisons de commodité, j'utilise moi-même, en tout cas sur ce blog, les lettres latines. Mais il est malgré tout utile de connaître les caractères elfiques.

    Il en existe deux types : le mode « classique » et le mode de Beleriand. Le premier est utilisé pour écrire le Quenya et le second pour le Sindarin (voir mon premier article sur les différentes langues).

    Nous étudierons ici le mode classique, car il est le plus ancien des deux.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail DeliciousGoogle Bookmarks Pin It

    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique