• La fin d'année chez les Elfes [Projet Eklabugs]

    Tout d'abord, je suis heureuse, de publier mon premier article depuis plusieurs mois. Je ne saurais vous dire dans quelle mesure je serai régulière ; je vais essayer de poster un article par mois, si j'arrive à m'en tenir à ça, ce sera déjà pas mal.

    Cet article est en outre un peu particulier, car il est rédigé dans le cadre du projet Eklabugs (je vous laisse voir à la fin de cet article la liste des autres participants), qui consiste à écrire un article selon un thème donné, ce mois-ci : les fêtes de fin d'année. Bien sûr, je ne pouvais pas écrire un simple article sur les fêtes de fin d'année, car cela n'aurait absolument rien à voir avec le thème du blog x) (et en plus tous les autres participants auront sûrement fait le tour du sujet). Du coup je n'avais pas quatorze mille solutions : un article sur les fêtes elfiques.

    Car comme tout peuple, les Elfes ont eux aussi leurs fêtes, dont l'une d'elles coïncide d'ailleurs avec nos fêtes de fin d'année, puisqu'elle célèbre le début de l'hiver.

    Turuhalmë

    Turuhalmë (eldarissa) ou Durufui (goldogrin) signifie l'Apport de la Bûche. Comme je viens de l'indiquer, elle fête l'arrivée de l'hiver, et plus précisément, la flamme créatrice et toujours renaissante d'Eru Ilúvatar. Finalement il est toujours question de naissance (comme quoi l'hiver n'est pas que la désolation ! ).

    En effet, sur Tol Eressëa (île au large de Valinor sur laquelle vivent les descendants des Elfes de la Terre du Milieu), chaque maison dispose de sa propre Chambre aux bûches ou Pièce aux contes. Le feu y est sans cesse allumé, et on y conte régulièrement des histoires, même en dehors de Turuhalmë, comme vous pourrez le voir si vous lisez le Livre des Contes perdus, dans lequel le marin Eriol se fait conter toute l'histoire des Elfes dans la Chaumière du Jeu perdu. 

    Le matin du Turuhalmë, appelé halm, on se rend dans la forêt chercher de grosses bûches pour alimenter le feu de la Pièce aux contes, que l'on aura préalablement laissé diminuer afin qu'il accueille ladite bûche. Cette dernière est bénie par le maître de maison pour qu'elle brûle fort, et le plus longtemps possible. Puis, pendant la journée, on raconte des histoires des temps anciens. 

    Ce n'est finalement pas si loin de notre Noël : la renaissance issue d'Eru, le feu dans la cheminée et les contes, tout cela ferait penser à un vrai Noël si l'on ne savait qu'il s'agit d'une fête elfique. 

    Nost-na-Lothion

    Les Elfes fêtent eux aussi la nouvelle année, mais dans la mesure où l'année elfique (loä en quenya) commence avec le printemps, elle ne coïncide pas avec nos fêtes de fin d'année.

    Nost-na-Lothion signifie en goldogrin l'Eclosion des Fleurs

    On sait peu de choses sur elle, à part qu'à Gondolin elle était plutôt destinée aux enfants. 

    Andon Avestan

    Encore une fête en rapport avec les saisons, qui cette fois célèbre l'été, puisqu'elle signifie en Quenya les Grandes Portes de l’Été. Elle est aussi appelée Tarnin Ansta en goldogrin. Elle est largement décrite dans "La Chute de Gondolin" (Livre des Contes perdus).

    La fête commence après le coucher du Soleil (qui est en réalité le début de la journée elfique). Les Elfes sont habillés de couleurs gaies et portent des lanternes argentées. Ils veillent toute la nuit sans parler, à la lumière de leurs lanternes et des lampes colorées pendues aux arbres. Certains jouent de la musique douce, et tous célèbrent le lever du Soleil Nouveau (Ceuranar en Quenya) en entonnant un chœur, tournés vers l'est et le soleil levant.

    Samírien

    Je ne sais s'il existe une fête en faveur de l'automne. C'est probablement le cas, mais nous ne la connaissons pas. En tout cas, une fête très importante avait lieu en Valinor avant l'Exil des Ñoldor. Valar et Elfes fêtaient l'arrivée des Trois Clans en Valinor :

    Tous les sept ans était fêtée la venue des Vanyar et des Ñoldor, et tous les trois ans celle des Teleri. Et tous les vingt-et-un ans, les deux fêtes ont lieu simultanément et donnent lieu à des réjouissances qui durent sept jours, appelées Fête des Deux Réjouissances (ce que signifie Samírien en eldarissa).

    Elle encore fêtée par certains Hauts-Elfes (c'est-à-dire par certains Ñoldor).

    Mereth Aderthad

    Elle fut fêtée pour la première fois en l'an 20 du Premier Âge par Fingolfin. Elle célébrait les retrouvailles des clans de Fingolfin et Maedhros (tout juste délivré des griffes de Morgoth), ainsi que l'accord de Thingol, roi de Doriath autorisant les Ñoldor à séjourner en Beleriand.

    Notez que c'est justement Mereth Aderthad que fête Thranduil lors du festin surpris par Bilbon et les Nains dans le Hobbit.

    C'est pour le moment tout ce que je peux vous apprendre sur les fêtes elfiques, grâce une fois de plus à Edouard Kloczko et son Encyclopédie des Elfes. J'avoue que j'ai un peu triché par rapport au thème d'Eklabugs, mais c'était le plus pertinent que je puisse faire en rapport avec Eldaquenta.

    Pour me faire pardonner, voici la liste des autres participations à la session de Décembre :

    ♣ Eyael_ : Projet Eklabugs : Déviances de fin d'année

    ♣ ChtiteFourmi : [Projet #Eklabugs] Fêtes de fin d'anneige

    ♣ LaPetiteBlogueuse : [Ekablugs] Les fêtes de fin d'année

    ♣ Aqualina : [Eklabugs] Noël dans le monde

    ♣ Tsunn : [Eklabugs - Décembre 2015] Fin du calendrier

    « Ma bibliothèque, mes sourcesGandalf et les Istari »
    Partager via Gmail DeliciousGoogle Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 31 Décembre 2015 à 00:35

    Très intéressant et instructif pour moi qui ait adoré le Silmarillion, le Hobbit et bien entendu le Seigneur des Anneaux. J'ai aussi lu les trois tomes des Contes et légendes oubliés mais pas les Contes perdus donc j'ai appris des tas de choses. J'imagine que ceux qui n'ont jamais lu le Silmarillion vont être perdus mais peut-être une occasion de s'y plonger. Joli blog en tout cas et défi bien relevé.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Jeudi 31 Décembre 2015 à 06:56

    tu ne triches pas dans le sens où tu parles de fête de fin d'année. Il n'a été s'agit nul part des fêtes de fin d'année des hommes, donc tu avais totalement le droit de le faire sur le monde elfique

    Ce qui m'arrange car j'ai appris plein de choses ^^

    3
    Vendredi 1er Janvier 2016 à 15:08

    Merci à vous deux d'avoir lu et commenté, ça me fait très plaisir, et si vous avez appris plein de choses, c'est tant mieux, vu que c'est quand même le but ! 

    4
    Samedi 2 Janvier 2016 à 22:00

    J'ai beaucoup aimé ton article, j'ai appris pas mal de choses sur les elfes et leur traditions. C'était une bonne manière de nous plonger dans un univers féérique (comme devrait l'être Noël, pour les plus jeunes en tout cas).

      • Samedi 2 Janvier 2016 à 23:19

        Merci beaucoup pour ta visite et ton commentaire !

        C'est vrai que Noël est une fête plutôt magique, même si ce n'est pas forcément la même magie que celles des Elfes ^^

    5
    Lundi 4 Janvier 2016 à 11:50

    Il n'y a pas de quoi ^^

    Oui, mais c'est magique, c'est le principale :)

      • Mercredi 6 Janvier 2016 à 13:38

        Oui, tout à fait :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :